Prothèses dentaires fixes

La prothèse dentaire est la partie de la médecine dentaire qui s’occupe de reconstruire les dents délabrées ou de remplacer les dents manquantes.

Qu’est-ce que la prothèse dentaire fixe ?

Anatomie et définition

La couronne correspond à la partie des dents visibles, située au-dessus de la gencive. La prothèse dentaire fixe consiste à reconstituer artificiellement, au plus proche de l’état naturel, la couronne d’une dent délabrée ou absente.

La prothèse dentaire fixe comprend :

  • Les couronnes individuelles
  • Les ponts (« bridge »)


Two column image

Les couronnes individuelles

Les couronnes individuelles peuvent être soutenues aussi bien par une racine naturelle, vivante ou dévitalisée, que par un implant dentaire.

Toutefois, la préparation d’une dent naturelle pour une couronne nécessite une importante réduction de la partie coronaire de la dent. Ce geste invasif, peu conservateur du tissu dentaire, ne se fait de nos jours plus qu’en dernier recours car les nouvelles techniques de collage permettent une restauration par adhésion beaucoup plus conservatrice.

Ainsi, le remplacement d’une dent par un implant dentaire et une couronne représente l’une des meilleures solutions. La couronne est généralement vissée sur l’implant.

Two column image

Les ponts (« bridge »)

Un pont (bridge) correspond au remplacement par des couronnes d’une voire deux dents manquantes en s’appuyant sur des « couronnes piliers » adjacentes à cet édentement. Les « couronnes piliers » s’appuient de nos jours généralement sur des implants dentaires. Les ponts sur dents naturelles deviennent effectivement de plus en plus rares car ils nécessitent une préparation invasive de dents adjacentes souvent intactes et, en cas de problème, sont difficilement réparables.

Les matériaux en prothèse fixe

Les couronnes ou ponts sont généralement composées de deux éléments :

  1. Une armature

    • Elle assure la résistance mécanique du travail prothétique
    • Elle est généralement réalisée avec des alliages de métaux précieux (or), en titane ou en céramique de haute performance comme la zircone
  1. Une céramique cosmétique

    • Elle assure l’esthétique du travail prothétique et est réalisée à base de céramique.
    • Elle reproduit, au plus proche, la couleur de la dent naturelle

De nouvelles céramiques high-tech au Lithium Disilicate (E-Max Ivoclar) ou la zircone monolithique offrent des possibilités étendues, permettant de réaliser des restaurations sans armature, à la fois hautement esthétiques et résistantes et généralement moins onéreuses que des restaurations avec une armature en métaux précieux.